Creer une entreprise en thailande boi ihq

Créer une entreprise en thailande , les différents statut

Création d’entreprise en Thailande

Comment créer une entreprise en Thailande? La question se pose souvent car l’acces a la création d’entreprise pour les étrangers en Thailande et assez complexe. Vous avez décidé d’investir en Thailande ou vous souhaitez créer une entreprise en Thailande ? Voici un petit guide pour vous expliquer comment créer une entreprise en Thailande.

Créer une entreprise en Thailande : Les différents types d’entreprises

Pour créer une entreprise en Thailande en tant qu’étranger  il y a deux solutions : soit vous avez beaucoup d’argent, soit vous avez beaucoup beaucoup d’argent et bien sûr de la patience.
Il en faut de la patience pour comprendre ce système… Globalement la Thailande est un pays qui se porte très bien, voire trop bien : ils ont la plupart des grands sièges asiatiques des groupes mondiaux, une main d’œuvre pas cher et il faut dire ce qu’il est assez obéissante, un taux de chômage qui fait partie des plus bas mondiaux et une croissance que rien ne semble arrêter. Alors ils peuvent se permettre de faire les difficiles sur les demandes de création d’entreprise et ils ne se le privent pas.
Pour faciliter les démarches je vous conseillerai fortement de passer par une agence intermédiaire, ils connaissent les démarches et vous éviteront bien des erreurs pour créer une entrepris en Thailande.

Sachez tout d’abord que pour créer votre entreprise en Thailande il vous faudra vivre en Thailande et obtenir un visa. Un simple visa touristique ne sera pas suffisant, il vous faudra donc obtenir un visa de résident thailandais.

Comment creer une entreprise en Thailande ?

L’entreprise de base – Ltd

L’entreprise la plus simple à créer est une entreprise à 3 actionnaires et l’actionnaire ou les actionnaires non thai ne doivent jamais avoir plus de 51% des parts au total.
Cette entreprise, si vous déposez 2 M THB vous permet de recruter un étranger pour 4 thai employés. Néanmoins vous devez augmenter le capital de 2 M THB à chaque fois que vous souhaitez employés un nouvel immigré.
Il est assez compliqué de demander un changement de statue, vous devez vraiment prouver que vous en avez besoin du coup si vous pensez que cette structure devient limiter il est plus simple de créer une nouvelle entreprise.
Cela impliquera quelques contrariétés logistique, par exemple le nom de l’entreprise doit obligatoirement etre marque en Thai à l’entrée de l’entreprise, le contrat de location ne peut pas facilement être transférés etc. Globalement il vaut mieux recommencer à 0 .

Le BOI ou IHQ – la crême de la crême

On passe dans les choses sérieuses, le monde impressionnant des BOI. Globalement cela nécessite un capitale de 10 M THB soit vous devez le déposer au début de la création de l’entreprise soit vous pouvez lisser l’investissement. 10 M THB cela signifie globalement un quart de millions d’euros. Ce n’est pas rien…
Cela vous permet de recruter autant d’étranger que vous le souhaitez et cela permet à un actionnaire d’être majoritaire dans l’entreprise.

Lisser l’investissement sur 1 an

Pour être autorisé à lisser l’investissement sur un an, vous devez pouvoir prouver que les dépenses seront uniquement faites dans des catégories autorisées par l’autorité BOI. Cela signifie des dépenses en Thailande, sur des salaires administratif / des fonctions de supports. Cela vous permettra de recruter des étrangers dans le secteur demandé, par exemple si vous souhaitez créer votre équipe technique vous ne pourrez pas avoir de visa pour des vendeurs / account manager.

Faire un investissement au départ

Vous avez la chance de pouvoir investir les 10M THB au départ, bravo ! Cela vous permettra de passer dans la catégorie IHQ. Ce n’est pas aussi simple, il faut quand même appartenir à une catégorie et pouvoir justifier un plan de dépense en Thailande dans des categories approuvées par « l’officer BOI » soit demi dieu, Dieu étant le Roi bien sur.
Globalement vous pouvez considérer que l’argent est bloqué pendant 6 mois dans ce pays… pour ne rien simplifier ils ne donnent pas d’explications claires sur ce qui a le droit ou non d’être dépenses en tant que catégories valides.

Pourquoi créer une entreprise en Thailande ?

Après avoir lu ce petit résumé vous vous dites que ce n’est pas le plus simple et finalement pourquoi s’embêter à créer une entreprise quand on peut faire des visa run tous les mois ?

Alien (or foreigner): a natural person who is not of Thai nationality. Work: engaging in work by exerting energy or using knowledge whether or not in consideration of wages or other benefits.

Donc globalement la definition est assez vague et à partir du moment ou vous travaillez ou alors le gouvernement thailandais pense que vous travaillez vous devez avoir une structure : un visa et donc une entreprise.

Est-ce qu’il est possible de travailler illégalement dans des locaux d’une entreprise ?

Oui c’est possible mais en cas de contrôle vous pouvez être arrêtés et déportés, avec un petit passage par la case prison pour quelques jours, l’entité pour laquelle vous « travailliez » fermée et le directeur de la dite entité arrêté aussi.
En étant réaliste ces controles n’arrivent pas tous les 4 matins, ils sont d’ailleurs assez rares d’où le nombre fleurissant d’espace de co working. Mais ils existent c’est donc important d’avoir la réalité bien à l’esprit.

Creer une entreprise en thailande boi ihq

Les Auteurs du blog génération nomade digitale :

Clara et Mathieu sont deux expatriés Francais à Amsterdam, après 1 an à Londres, ils ont décidé de s’installer a Amsterdam durant 3 ans. Ils ont ensuite décidé de devenir digital nomade et de parcourir le monde alternant coworking space et café au bord de plage paradisiaque. Devenez vous aussi libre et réaliser vos rêves grâce à nos conseils pour devenir digital nomade.

Post Author: Generation Nomade

Clara et Mathieu sont deux expatriés Francais à Amsterdam, après 1 an à Londres, ils ont décidé de s’installer a Amsterdam durant 3 ans. Ils ont ensuite décidé de devenir digital nomade et de faire le tour du monde alternant coworking space et café au bord de plage paradisiaque. Devenez vous aussi libre et réaliser vos rêves grâce à nos conseils pour devenir digital nomade.

Laisser un commentaire